L'HÔPITAL UNIVERSITAIRE HEIDELBERG INSTALLE UN SYSTÈME D'AUTOMATISATION DE LABORATOIRE TOTALE

Lorsqu'une institution centenaire d'enseignement supérieur et une entreprise repoussant les frontières du diagnostic joignent leurs forces pour redéfinir les outils du diagnostic microbiologique, le résultat permet de faire avancer le monde de la santé.

Inauguration of Laboratory (from left): Silvia Hardenbol, Business Director Central Europe, BD Life Sciences - Diagnostic Systems; Patrick R. Murray, PhD, Sr. Director, Worldwide Scientific Affairs, BD Life Science - Diagnostic Systems; Irmtraut Gürkan, Business Director, University Hospital Heidelberg; Prof. Dr. Klaus Heeg, Medical Director, Department of Medical Microbiology and Hygiene; Prof. Guido Adler, Chief Medical Director and Chairman of the Board.
Inauguration du laboratoire (en commençant par la gauche) : Silvia Hardenbol, directrice commerciale de l'Europe centrale, BD Life Sciences - Diagnostic System; Patrick R. Murray, PhD, Directeur senior, affaires scientifiques mondiales, BD Life Sciences - Diagnostic Systems; Irmtraut Gürkan, directeur commercial, hôpital universitaire Heidelberg; Dr Klaus Heeg, directeur médical, département de microbiologie médicale et d'hygiène; Prof. Guido Adler, directeur médical en chef et Président du conseil d'administration.

En collaboration avec BD en Allemagne, l'hôpital universitaire Heidelberg a fait l'acquisition d'un système d'automatisation totale (TLA) BD Kiestra™ pour son laboratoire de microbiologie. Le système BD Kiestra™ est une occasion tant pour BD que pour l'hôpital universitaire Heidelberg de se présenter comme des partenaires novateurs dans une entreprise visant à réduire les infections contractées en milieu hospitalier, et ce en détectant et en analysant les microbes plus rapidement afin débuter un traitement approprié dans les meilleurs délais. Cela n'est pas uniquement que dans l'intérêt des patients - rester moins longtemps à l'hôpital et ressentir moins longtemps les effets de l'infection, mais aussi dans l'intérêt de l'ensemble du système des soins de santé, qui assume des coûts associés aux infections moins élevés.

L'activation du système TLA BD Kiestra marque également le lancement d'une autre initiative de BD et de l'hôpital universitaire Heidelberg : une étude visant à savoir en quoi l'automatisation peut prévenir la propagation des microbes dans l'hôpital et à améliorer les pratiques de gestion des résistances aux antibiotiques. Il s'agit de deux défis importants pour les établissements médicaux en Allemagne.

Le Dr Klaus Heeg, directeur médical de l'institut de microbiologie médicale et d'hygiène, s'est attaqué à l'état actuel des infections dans les hôpitaux et à la résistance aux antibiotiques en Allemagne. « Si nous pouvons accélérer la reconnaissance d'une infection et du microbe exact l'ayant causée, nous pouvons commencer un traitement approprié plus tôt. Nous pouvons également isoler plus rapidement les patients atteints pour réduire le risque de propagation et les faire sortir d'isolation une fois guéris. Nous savons, grâce à des études, que de débuter un traitement approprié après un diagnostic posé rapidement peut réduire la gravité et la durée d'une infection et la durée de récupération du patient. Ce sont ces objectifs que nous nous efforcerons d'atteindre pendant les prochaines années. »

Irmtraut Gürkan, directeur commercial de l'hôpital universitaire Heidelberg, dit que « si un diagnostic n'est pas clair, le patient doit être mis en isolation, ce qui complique l'exploitation de l'établissement et limite la capacité. Un diagnostic rapide est donc plus économique. Sans automatisation, la hausse énorme de la demande pour les laboratoires ne pourrait être gérée qu'avec une hausse du personnel engagé. »

© 2017 BD. All rights reserved. Unless otherwise noted, BD, the BD Logo and all other trademarks are property of Becton, Dickinson and Company.